L'entretien du chapeau au quotidien


De l'entretien au quotidien à la restauration de vos chapeaux
Les chapeaux sont des objets précieux, qui tiennent une place bien particulière dans notre garde-robe et aussi dans nos cœurs. Qu'il soit un accessoire de mode (intemporel), un accessoire de théâtre (forcément magique), ou un objet de famille (toujours émouvant), chaque chapeau porte une histoire et nous relie à un patrimoine, celui de la mode, celui de l'imaginaire, celui de nos ancêtres. Voici quelques conseils pratiques pour vous aider à prendre soin de cet objet si particulier et de le rendre presque éternel.
L'entretien du chapeau au quotidien.
Avant tout, où ranger votre chapeau lorsqu'il n'est pas sur votre tête ?
Pour éviter que votre chapeau se déforme, Geneviève Parois vous conseille de l'accrocher à un porte-manteaux ou au mur, ce qui donnera aussi du style à votre maison. Certains recommandent de poser son chapeau sur sa calotte, c'est à dire retourné plutôt que de le poser à plat comme on aurait tendance à le faire. Si vous avez de la place, le mieux est encore de le placer dans une boîte à chapeaux, posé à l'envers sur sa calotte, le tout calé dans du papier de soie.

L'entretien des chapeaux en feutre

 

 

 Les indispensables

brosse à poils souple

éponge à maquillage

poudre de talc ou amidon de maïs

spray imperméabilisant pour chapeau en feutre papier de soie

Les interdictions absolues

le lavage en machine

les nettoyants liquides

 

Entretien n° 1. La base

Dotez-vous d'une brosse à poils souples. En partant du haut de la calotte et dans le sens circulaire du chapeau, faites un mouvement dans le sens contraire aux aiguilles d'une montre. Si vous n'avez pas de brosse, vous pouvez également utiliser une éponge humidifiée, à utiliser avec douceur pour ne pas écraser les fibres du chapeau. A renouveler autant que nécessaire.

Entretien n°2. Les taches

En cas de taches de gras ou de trace de fond de teint, soupoudrez légèrement la tache avec de la poudre de talc ou de l'amidon de maïs, puis brossez délicatement avec votre brosse à poils souples, toujours dans le sens contraire aux aiguilles d'une montre. Pour l'intérieur du chapeau, pour éviter que le "gros grain" c'est à dire la bande de finition placée à l'entrée de tête, ne se salisse à l'usage, Geneviève Parois recommande de coudre à la main un "faufilage", une autre bande de gros grain sur une vingtaine de centimètres. Il suffira ainsi de changer cette bande lorsqu'elle est sale et votre chapeau est ainsi toujours intact.

Entretien n°3. La pluie

Si vous avez pris intensément la pluie, secouez d'abord votre chapeau pour le débarrasser de son eau, puis remplissez-le de papier de soie pour lui redonner sa forme. Laissez-le se refaire une beauté à l'air ambiant ( éviter le séchage au séche-cheveux par exemple). Une fois sec, humidifiez-le avec un coup de vapeur de votre fer à repasser à vapeur (centrale à vapeur recommandée), puis brossez-le délicatement pour lui redonner sa splendeur.

Entretien n°4. Chapeau déformé ou bosselé

La vapeur d'eau permet de ramollir votre chapeau et ainsi lui redonner un coup de neuf. Il sera facile ensuite de le reformer à la main. Placez-le 2 à 3 minutes au dessus d'une bouilloire. Laissez reposer votre chapeau en feutre pendant 30 secondes puis commencez à le remodeler avec délicatesse. Si vous ne vous sentez pas de vous lancer dans cette manipulation, Geneviève Parois propose ce service.

Les différentes qualités d'un chapeau en feutre.
Sous l'appellation "chapeau en feutre", on retrouve des matériaux disctincts et des qualités diverses. Voici quelques éléments pour vous aider à vous y retrouver et surtout ne pas être déçu.e. de votre achat. Un.e acheteur.se averti.e en vaut deux.
Le choix des matières.
Feutre de laine ou feutre de fourrure ( on appelle ça un "taupé" dans notre jargon), ... quelle différence ?
Le feutre de laine est un textile fabriqué à partir de fibres de laine, Il s'agit d'une étoffe non tissée, née du frottement de la laine avec l'eau chaude, elle ne s’effiloche pas et possède une durée de vie relativement longue. Il supporte bien l'usure et garde ses couleurs. Si vous cherchez un chapeau de grande qualité, tournez-vous plutôt vers un feutre de fourrure, le taupé. Le processus de fabrication est le même que celui du feutre de laine, c'est en grande partie la qualité du poil qui fera la différence. Le poil de lapin offre des chapeaux légers et très résistants aux déformations et supporte très bien la pluie. Les feutres en poils de castor gagnent encore en qualité et en légèreté. Le prix le sera un peu moins, forcément mais votre chapeau vous accompagnera tout au long de votre vie.
La qualité d'un chapeau en feutre se distingue par la densité du feutre lui-même. Plus les fibres sont serrées et plus l'aspect du chapeau sera brillant, moins il se déformera et moins il sera sensible aux taches et à la pluie.

L'entretien des chapeaux de paille 

 

 

Les indispensables

brosse à poils souples

chiffon propre

papier de soie

 Les interdiction absolues

le lavage en machine

les nettoyants liquides

 

La paille ou toutes matières végétales sont des matières sensibles, qui demandent un peu de considération. La première règle est de penser à dépoussiérer régulièrement votre chapeau avec une brosse à poils souples. Ensuite, ne perdez pas de vue que votre chapeau a besoin d'humidité. Sans cela, la paille en séchant risque de se casser. C'est particulièrement vrai pour les panamas, peu habitués à notre climat continental. Pour ce faire, placez votre chapeau de paille dans une pièce humide comme une salle de bain et/ou vaporisez-le avec de l'eau à l'aide d'un défroisseur ou d'un fer à repasser, ou encore d'un diffuseur d'eau thermale.

En cas de tâche sur votre chapeau de paille, vous pouvez utiliser un chiffon propre - que vous avez préalablement humidifié - et frotter doucement. Attention à ne pas trop insister si la tache est coriace, vous risquez d'abîmer irrémédiablement votre chapeau de paille. Vous vous êtes laissé(e) surprendre par un orage d'été? Aucun souci. Il suffit de secouer votre chapeau pour enlever l'excédent d'eau et de le laisser sécher à l'air libre. Surtout pas de source de chaleur trop intense comme un sèche-cheveux.